Menu
MES AVIS

Décision difficile : 3 attitudes à adopter

Vues : 654

Je vis un chagrin d’amour, ni plus ni moins. Comme je vous l’annonçais hier, j’ai franchi un nouvelle étape et ce fut sans péridurale. Par contre, élément positif, tout s’est bien passé et des liens importants ont été sauvegardés. C’est le plus important. J’ai appris quelque chose que je vous partage en trois points.

Ce n’est pas LA vérité, c’est MA vérité. Je vous la partage en espérant vous faire éviter bien de tourments.

Ecouter son coeur

Les chemins de notre vie sont tracés dans notre coeur. Non, ce n’est pas une citation d’un auteur célèbre. C’est de moi. Oui, je sais, c’est brillant, merci. Je disais donc qu’il est crucial d’apprendre à écouter son coeur. Cette petite voix, comme une boussole vous conduit. Toujours à bon port. Dans un doux murmure accompagné de paix intérieure, j’ai compris qu’il était temps. Mais comme d’habitude, j’ai commencé à relativiser devant la rudesse de la décision à prendre. 

Je pensais que ce serait le chaos mais finalement tout s’est bien passé. Tout se passe toujours bien, pourvu qu’on fasse les choses bien. Voici qui nous emmène au point suivant.

Mais avant comment écouter son coeur ? Il faut apprendre à faire silence autour de soi, se retrouver en tête à tête avec soi-même de façon régulière.

Faire les choses bien 

Chaque décision s’accompagne d’effets. Première étape, il faut l’annoncer au(x) concerné(s). Mais attention, il faut faire les choses en toute sincérité. Or parfois, on cherche des subterfuges, des faux prétextes pour enjoliver le tout, on ne veux pas blesser ou vexer, on est pas assez courageux. Là, ça me fait penser au titre d’un livre ou d’une vidéo « cessez d’être gentil, soyez vrais ». C’est capital. Être sincère, dire la vérité, ça vous libère vraiment. Alors, si vous avez une annonce à faire, soyez vrai avec l’autre partie tout en gardant une bonne dose de bienveillance. Elle a besoin de comprendre, faites preuve d’empathie.

Imaginez que quelqu’un décide de rompre des liens avec vous sans rien vous dire, juste en disparaissant du jour au lendemain. Voyez combien c’est troublant !

Voir aussi : ma routine lecture quotidienne

Avoir confiance

Avoir confiance. Avoir confiance. Avoir confiance. Je vais me le répéter à moi même parce que j’ai tendance à l’oublier en période de trouble. En réalité, ce qui doit arriver, arrivera. Lorsqu’on a fait ce qu’il fallait, on est dans le bon état d’esprit pour aller à l’étape qui suit et la confiance qu’on a, finit par impacter tout autour de nous. C’est peut-être très abstrait alors pour faire simple, gardez en tête que tout va bien se passer. Ce n’est pas parce que vous prenez cette décision que le ciel va tomber sur votre tête. Pas grave si vous avez peur de l’inconnu devant vous. Vous n’avez qu’à vous dire qu’une belle surprise vous attend.

Lorsque vous combinez ces trois éléments clés, vous n’accomplissez pas de miracle, mais vous jouissez d’une tranquillité d’esprit. Pouvoir dormir sur les deux oreilles parce qu’on a fait ce qu’il fallait, c’est important. Et pour moi, cela n’a pas de prix. 

Non, je n’ai pas quitté mon amoureux, j’ai juste arrêté avec un projet dans lequel je m’étais investie depuis quelques mois.

No Comments

    Leave a Reply